• Villanelle

    DIVERS 8

    DIVERS 8

      

    Villanelle

    En ce mois délicieux,
    Qu’amour toute chose incite,
    Un chacun à qui mieux mieux
    La douceur’ du temps imite,
    Mais une rigueur dépite
    Me fait pleurer mon malheur.
    Belle et franche Marguerite
    Pour vous j’ai cette douleur.
    Dedans votre oeil gracieux
    Toute douceur est écrite,
    Mais la douceur de vos yeux
    En amertume est confite,
    Souvent la couleuvre habite
    Dessous une belle fleur.
    Belle et franche Marguerite,
    Pour vous j’ai cette douleur.
    Or, puis que je deviens vieux,
    Et que rien ne me profite,
    Désespéré d’avoir mieux,
    Je m’en irai rendre ermite,
    Pour mieux pleurer mon malheur.
    Belle et franche Marguerite,
    Pour vous j’ai cette douleur.
    Mais si la faveur des Dieux
    Au bois vous avait conduite,
    Ou, d’espérer d’avoir mieux,
    Je m’en irai rendre ermite,
    Peut être que ma poursuite
    Vous ferait changer couleur.
    Belle et franche Marguerite
    Pour vous j’ai cette douleur.

    Joachim Du Bellay

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    2
    Samedi 23 Juin à 21:27

    Bonsoir ma Douce !

    Très beau poème à la narration un peu spéciale. Il est vrai que l'on n'écrit plus ainsi, mais ces textes avaient un certain charme. Notre époque est trop troublée pour goûter ce genre de poésie.

    MERCI ma Douce pour ce beau moment de lecture.

    J'espère que tu vas bien. Je te souhaite un excellent WE et te dis à bientôt ! Bisous, bisous. Coryphee

      • Dimanche 24 Juin à 22:49

        Coucou ma douceur

        Merci infiniment pour ton gentil commentaire ma douce amie, bonne nuit .

        Mille doux  , bisous du ♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :