• Des smoothies santé pour stimuler son organisme !

    Détox, énergisants, antioxydants… Les smoothies permettent de faire le plein de vitamines et de stimuler ainsi ses défenses immunitaires. Voici 4 recettes de smoothies à emporter tout au long de la journée !

    Smoothie détox banane-figues

    Smoothie détox banane-figues


    Pour 1 verre de smoothie :
    - 1 banane
    - 150 g de figues
    - 20 cl de lait
    Epuchez la banane et les figues et coupez le tout en rondelles. Mélangez tous les ingrédients et mixez dans un blender pendant 30 secondes.

    Intérêt nutritionnel : Les figues, antioxydantes, sont ne source importante de flavonoïdes, des composés phénoliques qui protègent de certaines maladies (cancers, troubles cardiovasculaires…). Les bananes, en plus d’avoir également des vertus antioxydantes, sont riches en bêta et en alpha-carotène, deux caroténoïdes qui se transforment en vitamine A dans l’organisme. Cette dernière joue un rôle important dans l’absorption du fer, essentiel à l'énergie corporelle. Elle préviendrait aussi le déclin cognitif. Le lait assure lui un apport en calcium non négligeable. 


    Smoothie riche en vitamines carotte-papaye

    Smoothie riche en vitamines carotte-papaye


     Pour un verre de smoothie :
    - 2 carottes
    - 250 g de papaye
    - Jus de citron
    Epluchez les carottes et coupez-les en rondelles. Lavez la papaye, retirez les pépins puis coupez 250 g en cubes. Mixez les deux ingrédients au blender pendant 30 secondes. Ajoutez quelques gouttes de jus de citron et votre smoothie sera prêt à déguster.

    Intérêt nutritionnel : Composé de fruits oranges, et donc riche en bêta-carotène, ce smoothie carotte-papaye est idéal pour protéger son système immunitaire contre les maux hivernaux. Il constitue une source importante de vitamine C, qui participe aussi à la production du collagène, essentiel à la formation du tissu de la peau, des ligaments et des os. La vitamine C a également un effet antioxydant qui permet de protéger des radicaux libres qui endommagent notre organisme. Astuce : vous pouvez remplacer la papaye par des oranges, souvent plus faciles à trouver. 


    Smoothie riche en fibres concombre-pomme-carotte

    Smoothie riche en fibres concombre-pomme-carotte

     Pour un verre :
    - 1 carotte
    - 1 pomme
    - 1/4 de concombre
    Epluchez les 3 ingrédients et passez-les à la centrifugeuse. Mélangez ensuite les 3 jus obtenus.

    Intérêt nutritionnel : Les pommes, les carottes et les concombres sont connus pour avoir un apport en fibres important. Ces fibres solubles permettent de réguler les taux de cholestérol et de glycémie dans le sang. Des études ont par exemple montré que la pectine contenue dans la pomme entraînerait une baisse du mauvais cholestérol (LDL) et des triglycérides. Les fibres ont aussi l’avantage d’améliorer le transit intestinal, évitant ainsi la constipation. N’hésitez pas à préparer ce smoothie le matin et à le consommer en l’emportant avec vous tout au long de la journée. 


    Smoothie « green »

    Smoothie « green »

    Pour 1 grand verre :
    - 3 pommes vertes
    - Quelques branches de céleri
    - 1 poignée d’épinards frais
    - 1 tasse d’eau
    Passez les pommes vertes à la centifugeuse, ajoutez le céleri et enfin les épinards. Ajoutez l’eau et mélangez.

    Intérêt nutritionnel : L’avantage de ce smoothie composé de fruits et légumes crus est qu’il n’y a pas de perte en nutriments car ils ne sont pas soumis à la cuisson. Les légumes verts renferment une quantité importante de chlorophylle, qui a la capacité de detoxifier l’organisme. Les légumes verts sont aussi d’excellentes sources de vitamines, de minéraux, de fibres et d’antioxydants. Ce smoothie permet de bénéficier plus facilement des bienfaits des fruits et légumes, surtout si vous n’avez pas l’habitude d’en consommer à chaque repas. 

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Petit arbrisseau ne dépassant pas une trentaine de centimètres de hauteur, le thym est originaire du bassin méditerranéen et pousse en plein soleil dans les sols riches et bien drainés.

    Le thym est particulièrement efficace contre les symptômes de bronchite. Au cours d’une étude ouverte, plus de 7 000 patients souffrant de bronchite aigüe ont testé un sirop composé d’extraits de thym. Celui-ci s’est montré au moins aussi efficace que la N-acétylcystéine et que l’ambroxol, deux médicaments qui fluidifient les sécrétions bronchiques. Il a aussi entraîné moins d’effets indésirables.
    Un  principe actif nommé thymol, empêche également l’agrégation des plaquettes in vitro. Celle-ci est indispensable pour arrêter le saignement mais une agrégation excessive peut causer des thromboses et de l’artériosclérose. Dans une autre étude in vitro, il a été également démontré que des extraits de thym pouvaient augmenter la production d’oxyde nitrique, un composé jouant un rôle majeur dans la relaxation des vaisseaux sanguins.
    Comment l’utiliser ?

    En infusion (maux de tête, ballonnements) :
    Laisser infuser une petite cuillère à soupe de feuilles dans une théière d’eau bouillante pendant 10 minutes. Filtrer, boire chaud. Pour calmer les piqûres d’insectes, appliquer une compresse.

    Vapeur, Fumigation (rhume, nez bouché) :
    Plonger 2 cuillères à soupe de thym dans un bol d’eau bouillante. Pencher la tête au-dessus du bol. Se couvrir d’une serviette. Respirer tout doucement au début, les vapeurs étant importantes. Quelques minutes suffisent.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • La menthe est l’une des herbes médicinales les plus célèbres. La variété de menthe poivrée est largement utilisée en phytothérapie pour lutter contre les démangeaisons. Elle renferme 44 à 84% de menthol et est à l’origine de la sensation de fraîcheur ou de froid (elle stimule les deux récepteurs).

    Riche en vitamines A et B, la menthe fraîche est bactéricide. Elle combat les maux de dents, favorise la digestion, soulage les nausées et les infections respiratoires. Sa variété poivrée contient un stimulant de l’estomac : le menthol. Il est efficace pour traiter le mal des transports, les vomissements (5 gouttes sur un mouchoir en papier à respirer). Certains médecins affirment que ses propriétés antivirales lui permettent de freiner la progression de l’herpès grâce à des infusions.  Il faut noter que la menthe poivrée, sous toutes ses formes, est déconseillée à la femme enceinte.
    Comment l’utiliser ?

    En infusion (toux, digestion, herpès) :
    1 cuillère à soupe de feuilles fraîches dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. Filtrer et boire chaud. A utiliser aussi en compresses pour calmer les coups de soleil.

    Huile (migraine) :
    Faire chauffer deux heures au bain-marie 30 g de feuilles de menthe dans 250 ml d’huile d’olive. Laisser refroidir et filtrer. Mettre en bouteille. Masser les tempes et le cou.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Le laurier est un arbuste à feuilles persistantes et coriaces, originaire du bassin méditerranéen. Fortement aromatiques, ses feuilles constituent la base du fameux « bouquet garni » de la cuisine française.

     Le laurier réveille l’appétit et redonne de l’énergie aux organismes affaiblis. Il est indiqué pour soulager les flatulences et stimuler les estomacs paresseux. Des phytothérapeutes le conseillent même contre l’arthrite et les maux de dents. En essence, il sera utilisable contre les entorses et les meurtrissures.
    Comment l’utiliser ?

    En infusion (soulage les flatulences) :
    2 g pour 100 ml d’eau bouillante, à prendre après le repas.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • L’estragon fait partie de la même famille que l’absinthe. Traditionnellement utilisé pour calmer les rages de dents et en infusion contre les insomnies, il sublime les omelettes et les plats de champignons.

     Riche en iode et en huiles essentielles (plus de 3%), l’estragon est vermifuge et diurétique. Une étude in vitro a aussi démontré que l’estragon pouvait inhiber la libération d’histamine. La libération de ce composé par certaines cellules du corps provoque la plupart des symptômes d’une allergie. Cet effet serait principalement attribuable au coumarin, substance exerçant ses effets de façon complexe durant les différentes étapes du développement d’une allergie. L’estragon contient aussi des flavones, des composés antioxydants qui agiraient eux aussi comme anti-allergènes.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique