• Poésies Hiver

    Je vous offre mes créations mais je vous demande de bien vouloir respecter mon travail en ne les modifiant pas et en y laissant ma signature. Je vous souhaite une bonne visite et au plaisir de vous lire

    Tubes Hommes création

  • HIVER 4 FAIT

    Soir d’hiver

    Ah ! comme la neige a neigé !
    Ma vitre est un jardin de givre.
    Ah ! comme la neige a neigé !
    Qu’est-ce que le spasme de vivre
    À la douleur que j’ai, que j’ai !

    Tous les étangs gisent gelés,
    Mon âme est noire : Où vis-je ? Où vais-je ?
    Tous ses espoirs gisent gelés :
    Je suis la nouvelle Norvège
    D’où les blonds ciels s’en sont allés.

    Pleurez, oiseaux de février,
    Au sinistre frisson des choses,
    Pleurez, oiseaux de février,
    Pleurez mes pleurs, pleurez mes roses,
    Aux branches du genévrier.

    Ah ! comme la neige a neigé !
    Ma vitre est un jardin de givre.
    Ah ! comme la neige a neigé !
    Qu’est-ce que le spasme de vivre
    À tout l’ennui que j’ai, que j’ai !…

    Emile Nelligan
    Œuvres poétiques complètes I : Poésies complètes 1896-1941

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    KIT HIVER 12


    KIT HIVER 12

    Promenade blanche de vieille France

    L’écrasement de la neige sous les bottes
    Les branches cassées sur le chemin
    Le cliquetis régulier de quelques gouttes s’échappant des stalactites de glace
    Des flocons perdus aux quatre vents tombent des arbres aplatis
    Les cheminées dégagent des parfums de tarte de grand mère
    Les chalets chauds au pied des pentes raides ou s’étirent jusqu’au firmament les grands sapins
    Les luges qui glissent sans laisser place au silence de ce lieu la nuit
    Des cris de joie,
    Des boules de neige,
    Le ciel et ses nuages blancs
    Tout est ici comme l’enfance
    comme un voyage du temps jadis
    Tout est ici comme en vieille France
    Images d’Epinal, simplicité, absence, magie
    C’est la plus belle promenade blanche de ma vie

    Elodie Santos, 2008

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  • KIT HIVER 20

    KIT HIVER 20

    Paysage polaire

    Un monde mort, immense écume de la mer,
    Gouffre d’ombre stérile et de lueurs spectrales,
    Jets de pics convulsifs étirés en spirales
    Qui vont éperdument dans le brouillard amer.

    Un ciel rugueux roulant par blocs, un âpre enfer
    Où passent à plein vol les clameurs sépulcrales,
    Les rires, les sanglots, les cris aigus, les râles
    Qu’un vent sinistre arrache à son clairon de fer.

    Sur les hauts caps branlants, rongés des flots voraces,
    Se roidissent les Dieux brumeux des vieilles races,
    Congelés dans leur rêve et leur lividité ;

    Et les grands ours, blanchis par les neiges antiques,
    Çà et là, balançant leurs cous épileptiques,
    Ivres et monstrueux, bavent de volupté.

    Charles Leconte de Lisle, Poèmes barbares

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique