• Matinée de Printemps

    Matinée de Printemps

    Je marchais ébloui par le matin vermeil ;
    Le fourmillement d’or de la mer au soleil
    Aveuglait mes regards, et je sentais mon âme
    Près d’elle s’alanguir à ses soupirs de femme.
    Les flots étincelaient parfois comme des yeux.
    Des troupes d’oiseaux blancs jetaient des cris joyeux,
    Tournaient et plongeaient fous, venant tremper leurs plumes
    Aux vagues qui riaient de longs rires d’écumes.
    Tout vibrait et chantait sous le vent matinal.
    C’était un paysage immense et sans égal :
    Sur cette mer d’azur, près de ses bords, une île,
    De brume enveloppée encor, dormait tranquille,
    Telle une fleur en un beau vase de lapis ;
    Et tout au loin, très haut, en leur blancheur de lys,
    Par delà les cités et les vagues campagnes,
    Géantes, se dressaient des chaînes de montagnes ;
    Leurs neiges, en un ciel doux comme le satin,
    Mêlaient leur candeur vierge à celle du matin,

    Et des pêchers piquaient le ciel de leurs fleurs roses…
    — J’allais ainsi, ravi par la beauté des choses,
    Quand au seuil de la ville, assis près du chemin,
    Un pauvre enfant aveugle, et qui tendait la main,
    M’apparut, oh ! si maigre et pâle, si sordide,
    Et morne avec ses yeux dont l’orbite était vide ;
    Et ses yeux cependant se tournaient vers le ciel
    Indifférent et d’un éclat surnaturel…
    — Et je songeai, saisi d’une pitié profonde,
    À ce vautour du mal toujours aux flancs du monde,
    À ce fonds ignoré de muettes douleurs,
    Qu’à nos regards jamais ne révèlent des pleurs,
    À ces hasards créant la naissance des êtres,
    À ces enfants punis du péché des ancêtres,
    Aux horreurs de la vie, à ses iniquités,
    À tant de châtiments qui sont immérités,
    Et près de cet enfant martyr aux grands yeux vides,
    Je ne regardai plus rire les flots splendides,
    Ni sur la terre en fleurs flamboyer le ciel bleu,
    Craignant qu’il n’y manquât la justice d’un Dieu.

    Henri Cazalis
     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    8
    Jeudi 10 Mars 2016 à 11:55

    coucou ma ptite chérie

    merci pour ta jolie création et joli poème

    mon petit passage ensoleillé avant mes courses, pour te souhaiter un excellent jeudi

    Bisous tendresse

    Câlinous de mes z'animours



    martine

      • Jeudi 10 Mars 2016 à 14:15

        Merci ma chérie

        Icic aussi super soleil bon pour aller au jardin hihihi

        Courses faite ce matin en même temps que la prise de sang .

        Bon aprés midi .

        Mille doux bisous du ♥

    7
    Dimanche 6 Mars 2016 à 02:17

    Coucou

    la couleur est  jolie bonne nuit

    bizz

      • Dimanche 6 Mars 2016 à 09:50

        Merci ma douceur

        Mille doux bisous du ♥

    6
    Samedi 5 Mars 2016 à 17:50

     

    Bonjour Sylvie,

    Merci pour ce beau poème.

    Ton blog printanier est magnifique.

    Bisous et si tu es une mamie,

    bonne fête des mamies.

    Allison

     

      • Samedi 5 Mars 2016 à 18:12

        Merci ma douce.

        Oui je suis 5 fois mamie

        mais quand à ce que l'on me le fête

        c'est une autre histoire (triste) snif

        Mille doux bisous du ♥

    5
    Samedi 5 Mars 2016 à 11:51

    Coucou Sylvie !

    J'aime beaucoup ce poème de Henri CAZALIS (Chants de l'Amour et de la Mort) Oh ! combien véridique. Mais toute souffrance ayant une cause, elle nous sert à évoluer et à transformer certaines situations. Cela demande, en effet, des efforts et une certaine ouverture d'esprit...

    Des enfants, par exemple, font preuve d'un courage phénoménal, face aux injustices de la vie et à des problèmes que nous jugerions insurmontables. Eux, s'en sortent avec dignité et courage.

    MERCI pour ce beau texte que j'ai eu plaisir à relire.

    Je te souhaite un délicieux WE et te dis à bientôt !

    Gros bisous. Coryphee

    ( Ton blog est d'une douceur fantastique, j'adore cette couleur !) et très féminin avec toutes ces dentelles et ces fleurs)

    MERCI pour le plaisir des yeux et BRAVO !

      • Samedi 5 Mars 2016 à 17:21

        Coucou merci ma douceur

        Je ne connaissais pas l'auteur de ce beau poéme

        merci de me l'avoir donné .

        Oh oui j'adore la dentelle , j'en faisait au crochet ,

        j'ai fait de nombreux napperons hihihihi

        Merci infiniment pour ton gentil commentaire .

        Passe une bonne soirée .

        Mille doux bisous du ♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :