• Matin d’hiver

     

    Matin d’hiver

    La brume conservait un goût de rêve étrange,
    Déliant la candeur des secrets de la nuit,
    Elle mêlait ainsi le soleil et l’ennui
    Sous le voile infini de son aile d’archange ;

    Déliant la candeur des secrets de la nuit
    La neige regardait l’étoile ou le nuage,
    Pâle comme un soupir, triste comme un naufrage,
    Elle mêlait ainsi le soleil et l’ennui ;

    La neige regardait l’étoile ou le nuage
    Lorsque je m’éveillai dans le petit matin
    Bercée par la douceur d’un rayon de satin…
    Pâle comme un soupir, triste comme un naufrage.

    Isabelle Callis-Sabot

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    2
    Samedi 27 Janvier à 08:29

    Bonjour Sylvie 

    Merci pour cette superbe créa,cadre et texte...

    Je te souhaite une bonne journée un bon week-end 

    Bisous de Danie

      • Samedi 27 Janvier à 08:52

        Merci infiniment ma douce amie, bon weekend   

        Mille doux bisous du ♥

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :