• Fêtes divers

    Je vous offre mes créations mais je vous demande de bien vouloir respecter mon travail en ne les modifiant pas et en y laissant ma signature. Je vous souhaite une bonne visite et au plaisir de vous lire

    Tubes Hommes création


  •  


    Voici l'histoire de notre jour de fête nationale. Alors ? Pourquoi le 14 juillet ?

    C'est le 21 mai 1880 que Benjamin Raspail, député, dépose une proposition de loi selon laquelle "la République adopte

    comme jour de fête nationale annuelle le 14 juillet".
    L'Assemblée vote le texte puis le Sénat l'approuve.
    La loi est promulguée le 6 juillet 1880 :
    Article unique. "La République adopte le 14 juillet comme jour de fête nationale annuelle"
    Au cours des débats qui ont précédé ce vote, le choix de cette date a été discuté, voire contesté.
    Pour certains il n'était pas souhaitable que la fête nationale commémore un épisode sanglant de l'histoire du peuple

    français. Or le 14 juillet 1789, c'est bien une émeute et une attaque à main armée qui a eu lieu d'abord aux Invalides,

    pour se procurer des armes, puis à la Bastille pour trouver de la poudre.
    L'argument principal qui a fait malgré tout retenir cette date est qu'après ce premier 14 juillet, de 1789, il y a eu un

    second 14 juillet, l'année d'après, au cours duquel on a commémoré pacifiquement cette révolution.
    Si symboliquement c'est bien la prise de la Bastille qu'on fête aujourd'hui le 14 juillet, n'oublions pas que cette date

    rappelle aussi la première grande fête du 14 juillet 1790, la fête de la Fédération à laquelle tout le pays, et non pas

    seulement le peuple parisien, s'est associée.
    "Cette seconde journée du 14 juillet, qui n'a coûté ni une goutte de sang ni une larme, cette journée de la Grande

    Fédération, nous espérons qu'aucun de vous ne refusera de se joindre à nous pour la renouveler et la perpétuer,

    comme le symbole de l'union fraternelle de toutes les parties de la France et de tous les citoyens français dans la

    liberté et l'égalité. Le 14 juillet 1790 est le plus beau jour de l'histoire de France, et peut-être de toute l'histoire. C'est en

    ce jour qu'a été enfin accomplie l'unité nationale, préparée par les efforts de tant de générations et de tant de grands

    hommes, auxquels la postérité garde un souvenir reconnaissant. Fédération, ce jour-là, a signifié unité volontaire" -

    juin 1880 - Henri Martin, sénateur
    Pour les première manifestations officielles de cette journée de fête nationale, le Champ de Mars de 1790 est

    abandonné au profit de l'hippodrome de Longchamp où se déroule le défilé militaire qui marque la réconciliation de la

    République avec l'armée.
    Ce n'est que le 14 juillet 1915 que pour la première fois, les troupes défileront sur les Champs Elysées.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire

  • Vœux de la Saint Patrick

    Puissiez-vous avoir
    Une maison contre le vent
    Un toit contre la pluie
    L'amour d'une famille unie

    Puissiez-vous toujours être entourés
    De gens joyeux et d'éclats de rire
    De tous ceux que vous aimez
    Puissiez-vous avoir
    Tout ce que votre coeur désire.

    Maintenant que nous avons offert nos voeux à nos amis,
    aimerais-tu connaître un peu plus les irlandais, et leur légendes ?

    La Saint Patrick est célébrée le 17 mars par les Irlandais pour honorer
    Saint Patrick, un missionnaire qui a converti l'Irlande au christianisme.

    On dit qu'il a utilisé le trèfle pour expliquer le concept de la Sainte Trinité:
    le Père, le Fils et le Saint Esprit.
    Depuis ce jour, le trèfle est l'emblème national de l’Irlande, et les Irlandais le portent
    fièrement à leur boutonnière le jour de la Saint Patrick.

    Une légende dit que Saint Patrick a chassé les serpents de l'Irlande,
    Les serpents ont tous été engloutis dans l'océan,
    on ne sait pas tout à fait la raison de cette légende,
    mais on pense que c'est parce que le serpent était un symbole païen
    et que Saint Patrick aurait chassé les païens hors de l'Irlande.

    En Amérique, la Saint Patrick est un jour de fête et de réjouissance.
    La Saint Patrick a été célébrée pour la première fois,
    à Boston Massachusetts. en 1737.
    A Montréal, le jour de la Saint Patrick, les Irlandais font une parade,
    tout le monde fête avec eux.
    pour les montréalais, la Saint Patrick annonce le début du printemps.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    8 commentaires
  • CARNAVAL 7

     

    CARNAVAL 7

    Le Carnaval

    Le Carnaval est une période de divertissement pendant laquelle chacun se promène masqué ou grimé, et se cache

    derrière son masque pour faire ce qui lui est interdit en temps normal.
    Le Carnaval précède le mercredi des cendres et le Carême.sa date est mobile puisqu'elle dépend de la date de Pâques.

    Le Carnaval commence le jour de l'Epiphanie,le jour de mardi-gras veille du mercredi des cendres. Le point culminant

    est le jour du mardi-gras..

    L'origine du Carnaval

    La tradition du carnaval est ancienne que l'homme lui-même. La première certitude que nous ayons que l'homme se

    soit masqué remonte au paléolithique ( moins 15 000 à moins 10 000 ans avant J.C.) Elle date de la découverte de

    "l'homme au masque" dans la grotte des Trois Frères en Ariège en France. En fait, on ne connaît pas la signification du

    masque à cette époque, mais on sait qu'il existait déjà.

    Le Carnaval moderne trouve ses origines en Europe où il s'est développé avant de se répandre dans le monde entier.
    Les origines du Carnaval sont multiples comme toujours, les plus anciennes connues remontent à l'antiquité et à

    l’Église catholique.
    C’est à partir du Moyen Age que le masque a été utilisé comme déguisement.
    Un temps délaissé au profit du maquillage, cet accessoire est réapparu sous la forme du loup (venu d’Italie) sous le

    règne de François Ier. Sous Louis XIV, les artistes des ballets dansant pour le Roi avaient le visage masqué d'un loup.

    Le Carnaval de nos jours

    De nos jours, les masques du Carnaval peuvent aller du simple loup aux constructions les plus élaborées, en papier

    mâché, en bois, peints, ornés de plumes ou de joyaux...
    Mais leur fonction est restée la même : dissimuler le visage des participants pour leur permettre d’inverser les rôles et

    de transgresser les interdits. Tout un chacun a ainsi la possibilité de sortir caché et de s’amuser en toute liberté.

    Dictons

    - Lune de Mardi-Gras, tonnerre entendra.
    - A Mardi gras, qui n'a pas de viande tue son coq - Qui n'a pas de coq tue sa femme
    - Quand Mardi gras est de vert vêtu, Pâques met des habits blancs.
    - Au Mardi gras, l’hiver s’en va.
    - Mardi gras sous la pluie, l'hiver s'enfuit .
    - Si le soleil est là pour Mardi Gras, il reparaîtra tout le Carême.
    - Mardi gras près du feu, Pâques auprès de la porte ; Mardi Gras près de la porte, Pâques auprès du feu.
    - Mardi Gras, beau temps, beau foin.
    - Si le soleil luit tôt le matin, semailles de Mardi Gras vont bien.
    - Le soir de Mardi-Gras, il faut danser sur les fumiers pour avoir des navets.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  

    Origine de la fête des Pères

    C'est Sonora Smart Dodd, un américaine de Spokane dans l'état de Washington, qui eut l'idée de rendre hommage aux pères.
    L'idée lui vint après avoir écouté un sermon à l'église le jour de la fête des Mères en 1909.

    Comme sa mère était morte lorsqu'elle était très jeune, c'est son père Henry Jackson Smart qui prit soin d'elle et de ses 4 autres frères et sœurs en faisant preuve d'un très grand courage.

    Le mois de juin fut choisi pour célébrer la fête des Pères puisque c'était le mois de l'anniversaire de son propre père.

    La première célébration de la fête des Pères eut donc lieu à Spokane le 19 juin 1910, et depuis ce jour, elle a toujours lieu le troisième dimanche du mois de juin.

    Le président Calvin Coolidge fit de cette fête un évènement national en 1924.

    Puis le président Lyndon Johnson proclamait que le troisième dimanche de chaque mois de juin deviendrait le "Father's Day".

    En France deux ans après l'officialisation de la fête des Mères, soit en 1952, les Français fêtèrent pour la première fois la fête des Pères.

    Le symbole de la fête des Pères, étrangement, est la rose rouge quand le père est vivant et la rose blanche lorsqu'il est décédé. On la porte à la boutonnière pour souligner la fête des Pères.

     

    Origine de la fête des Pères

     

    Les mains de mon père

    Tu me tenais les mains quand j'étais effrayée,
    Quand j'étais malade, fatiguée,
    Hissée sur ton dos, j'ai vu le monde.
    Je l'ai regardé, ancrée sur cette prise ferme.
    J'ai vu tes mains à l'œuvre.
    Je me suis émerveillée de leur habileté.
    Tu m'as laissé m'aventurer.
    Tu m'as aussi laissé partir.
    Mais tu m'as épaulée
    quand j'avais besoin de réconfort et d'assurance.
    Même si ces mains ont changé avec les années,
    elles sont toujours les mains de mon père
    qui m'éteignaient avec amour.

    Origine de la fête des Pères

     

    Origine de la fête des Pères

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    17 commentaires
  •  

    1 er mai à Fourmie

     

    La fusillade de Fourmies

    Le 1er mai 1891, pour la deuxième fois, les organisations ouvrières du monde entier se préparent à agir par différents moyens dont la grève pour l'obtention de la journée de 8 heures, conformément aux directives de l'Internationale ouvrière. En France, le contexte est plus répressif qu'il ne l'était l’année précédente. A Fourmies, petite ville textile du Nord proche de la frontière belge tout juste sortie d'une longue grève, le patronat a menacé de licenciement les ouvriers qui arrêteraient le travail et obtenu du préfet qu'il mobilise un important dispositif de maintien de l'ordre. En l'absence de forces spécialisées, c'est alors, en France, à l'armée qu'incombe cette mission. Deux compagnies d'infanterie ont été mobilisées. En fin de journée, les soldats tirent sur quelques centaines de manifestants qui tentent d'obtenir la libération de grévistes interpellés dans la matinée et emprisonnés dans la mairie. Les affrontements se soldent par neuf morts, dont quatre jeunes femmes et un enfant. Ces morts, promus martyrs, vont devenir un symbole de la République répressive et de classe. « Car à Fourmies, c'est sur une gamine que le lebel fit son premier essai… » (Montéhus).

    Source : http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=95

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique