•  

    Les petits pieds de Léa

    Les petits pieds de Léa

    Je ne te connaissais pas,
    Mais tu me faisais rire aux éclats
    Avec les petits coups de souris
    Que tu donnais derrière mon nombril

    Même sans te connaître,
    Je t’aimais si fort, déjà
    J’avais dans tout mon être
    Tellement envie de prendre soin de toi

    Pourquoi les petits pieds de Léa
    Ne feront jamais leurs tout premiers pas
    Pourquoi ses petits pieds ne grandiront pas

    Petit frisson dans l’univers
    Comme si la vie changeait d’idée
    En un coup de vent de poussières
    Le bonheur s’est envolé

    J’aurais tout donné
    Pour que tu grandisses dans mes bras
    Le mauvais sort avait pointé
    Le malheur, c’était donc ça…

    Pourquoi les petits pieds de Léa
    Ne feront jamais leurs tout premiers pas
    Pourquoi ses petits pieds ne grandiront pas

    Couché aux creux de mes mains
    Un petit être si léger
    Mais tellement, tellement pesant
    Dans mon cœur de maman

    Aucune trace de petits doigts
    Ni de bisous soufflés
    Par la fenêtre pour ton papa
    Quand il partira travailler

    Et ça lui brise le cœur
    De regarder l’arbre en fleurs
    Qu’il avait planté en pensant
    Vous voir pousser en même temps

    Pourquoi les petits pieds de Léa
    Ne feront jamais leurs tout premiers pas
    Pourquoi ses petits pieds ne grandiront pas

    Mon Dieu dites-moi pourquoi
    Je ne lui aurai chanté qu’une seule fois
    «Bonne nuit cher trésor, ferme tes yeux et dors»

    (Marianne L’Heureux / Sophie Vaillancourt)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    8 commentaires
  • les neiges du kilimandjaro

    Il n'ira pas beaucoup plus loin.
    La nuit viendra bientôt.
    Il voit là-bas dans le lointain,
    Les neiges du Kilimandjaro.

    Elles te feront un blanc manteau,
    Où tu pourras dormir.
    Elles te feront un blanc manteau,
    Où tu pourras dormir, dormir, dormir.

    Dans son délire il lui revient
    La fille qu'il aimait.
    Ils s'en allaient main dans la main.
    Il la revoit quand elle riait.

    Elles te feront un blanc manteau,
    Où tu pourras dormir.
    Elles te feront un blanc manteau,
    Où tu pourras dormir, dormir, dormir

    Voilà sans doute à quoi il pense,
    Il va mourir bientôt.
    Elles n'ont jamais été si blanches,
    Les neiges du Kilimandjaro.

    Elles te feront un blanc manteau,
    Où tu pourras dormir.
    Elles te feront un blanc manteau,
    Où tu pourras dormir, dormir, bientôt.

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique