•  

    Bonne fête d'Halloween


     

    Coucou
    Passez une bonne fête d'Halloween .
    Amusez-vous , profitez ....
    Bonne journée .
    mais ne mangez pas trop de bonbons hihihi
    Mille doux bisous du ♥

    Au marché des sorcières

    Au marché des sorcières,
    On vend de tout un peu,
    De verts crapauds baveux
    Et des nœuds de vipères ;
    On vend des basilics,
    À l’œil fixe et glacé
    Sous leur lourde paupière,
    Des chèvres, des aspics,
    Des onguents mystérieux.

    Au marché des sorcières,
    On vend de gros chats noirs
    À queue blanche, à l’œil bleu,
    Aux moustaches de feu
    Qui s’allument le soir,
    Et des chauves-souris
    S’agrippant aux cheveux
    Chaudrons ! Chauds, les chaudrons !
    Les plus vieux, les plus laids !
    Voyez mes prix !
    Qui n’a pas son balai ?
    .............

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    5 commentaires
  • KIT AUTOMNE 5

     

    KIT AUTOMNE 5



    Onguent d’Organdi

    A la rouille du soir une plume de sang
    Retouche l’horizon d’une ride de soie,
    Qu’une ombre de sépia saupoudre de sa joie,
    Près d’un port dilué dans le fard d’un étang.

    Des nuages gantés d’une peau de mustang,
    Piaffent le long des rocs où la lumière aboie
    D’un dernier cri badin qu’une lune d’or noie
    Dans un bassin d’argent, sous la dent d’un écang.

    D’une bulle de menthe à la saveur d’orange,
    Naît l’ivresse des nuits que la pulpe d’un ange
    Distille dans la mer comme un philtre envoutant.

    Le paradis déploie une ombrelle en dentelle
    Et la moire du ciel s’ourle d’un diamant
    Dont l’éclat brille alors d’une paix éternelle.

    Francis Etienne Sicard, Lettres de soie rouge, 2011

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • KIT AUTOMNE 5

     

    KIT AUTOMNE 5

     Bonjour à toutes et tous .
    J'espère que vous allez bien ?
    Ici il commence à faire froid  
    Normal vous me direz en approche
    de la Toussaint .
    Passez une bonne journée .
    Passez un bon weekend .
    Prenez soin de vous .
    Avec toute mon amitié .
    Bisous du ♥

    KIT AUTOMNE 5


    Onguent d’Organdi

    A la rouille du soir une plume de sang
    Retouche l’horizon d’une ride de soie,
    Qu’une ombre de sépia saupoudre de sa joie,
    Près d’un port dilué dans le fard d’un étang.

    Des nuages gantés d’une peau de mustang,
    Piaffent le long des rocs où la lumière aboie
    D’un dernier cri badin qu’une lune d’or noie
    Dans un bassin d’argent, sous la dent d’un écang.

    D’une bulle de menthe à la saveur d’orange,
    Naît l’ivresse des nuits que la pulpe d’un ange
    Distille dans la mer comme un philtre envoutant.

    Le paradis déploie une ombrelle en dentelle
    Et la moire du ciel s’ourle d’un diamant
    Dont l’éclat brille alors d’une paix éternelle.

    Francis Etienne Sicard, Lettres de soie rouge, 2011

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    10 commentaires
  • KIT AUTOMNE 4


    KIT AUTOMNE 4


    Ode pour la paix

    Le noir démon des combats
    Va quitter cette contrée ;
    Nous reverrons ici-bas
    Régner la déesse Astrée.

    La paix, soeur du doux repos,
    Et que Jules va conclure,
    Fait déjà refleurir Vaux ;
    Dont je retire un bon augure.

    S’il tient ce qu’il a promis,
    Et qu’un heureux mariage
    Rende nos rois bons amis,
    Je ne plains pas son voyage.

    Le plus grand de mes souhaits
    Est de voir, avant les roses,
    L’Infante avecque la Paix ;
    Car ce sont deux belles choses.

    O Paix, infante des cieux,
    Toi que tout heur accompagne,
    Viens vite embellir ces lieux
    Avec l’Infante d’Espagne.

    Chasse des soldats gloutons
    La troupe fière et hagarde,
    Qui mange tous mes moutons,
    Et bat celui qui les garde.

    Délivre ce beau séjour
    De leur brutale furie,
    Et ne permets qu’à l’Amour
    D’entrer dans la bergerie.

    Fais qu’avecque le berger
    On puisse voir la bergère,
    Qui court d’un pied léger,
    Qui danse sur la fougère,

    Et qui, du berger tremblant
    Voyant le peu de courage,
    S’endorme ou fasse semblant
    De s’endormir à l’ombrage.

    O Paix ! source de tout bien,
    Viens enrichir cette terre,
    Et fais qu’il n’y reste rien
    Des images de la guerre.

    Accorde à nos longs désirs
    De plus douces destinées ;
    Ramène-nous les plaisirs,
    Absents depuis tant d’années.

    Etouffe tous ces travaux,
    Et leurs semences mortelles :
    Que les plus grands de nos maux
    Soient les rigueurs de nos belles ;

    Et que nous passions les jours
    Etendus sur l’herbe tendre,
    Prêts à conter nos amours
    A qui voudra les entendre.

    Jean de La Fontaine, 1679


     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • KIT AUTOMNE 4

    KIT AUTOMNE 4

    Bonjour à toutes et tous .
    J'espère que vous allez bien ?
    Ici ça va , il fait beau le matin ,
    c'est l' été indien ,
    mais nous avons besoin d'eau malgré tout  .
    Passez une bonne journée .
    Passez un bon weekend .
    Prenez soin de vous .
    Avec toute mon amitié .
    Bisous du ♥

    KIT AUTOMNE 4


    Ode pour la paix

    Le noir démon des combats
    Va quitter cette contrée ;
    Nous reverrons ici-bas
    Régner la déesse Astrée.

    La paix, soeur du doux repos,
    Et que Jules va conclure,
    Fait déjà refleurir Vaux ;
    Dont je retire un bon augure.

    S’il tient ce qu’il a promis,
    Et qu’un heureux mariage
    Rende nos rois bons amis,
    Je ne plains pas son voyage.

    Le plus grand de mes souhaits
    Est de voir, avant les roses,
    L’Infante avecque la Paix ;
    Car ce sont deux belles choses.

    O Paix, infante des cieux,
    Toi que tout heur accompagne,
    Viens vite embellir ces lieux
    Avec l’Infante d’Espagne.

    Chasse des soldats gloutons
    La troupe fière et hagarde,
    Qui mange tous mes moutons,
    Et bat celui qui les garde.

    Délivre ce beau séjour
    De leur brutale furie,
    Et ne permets qu’à l’Amour
    D’entrer dans la bergerie.

    Fais qu’avecque le berger
    On puisse voir la bergère,
    Qui court d’un pied léger,
    Qui danse sur la fougère,

    Et qui, du berger tremblant
    Voyant le peu de courage,
    S’endorme ou fasse semblant
    De s’endormir à l’ombrage.

    O Paix ! source de tout bien,
    Viens enrichir cette terre,
    Et fais qu’il n’y reste rien
    Des images de la guerre.

    Accorde à nos longs désirs
    De plus douces destinées ;
    Ramène-nous les plaisirs,
    Absents depuis tant d’années.

    Etouffe tous ces travaux,
    Et leurs semences mortelles :
    Que les plus grands de nos maux
    Soient les rigueurs de nos belles ;

    Et que nous passions les jours
    Etendus sur l’herbe tendre,
    Prêts à conter nos amours
    A qui voudra les entendre.

    Jean de La Fontaine, 1679


     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires