•  

    Au marché des sorcières


     

    Au marché des sorcières

    Au marché des sorcières,
    On vend de tout un peu,
    De verts crapauds baveux
    Et des nœuds de vipères ;
    On vend des basilics,
    À l’œil fixe et glacé
    Sous leur lourde paupière,
    Des chèvres, des aspics,
    Des onguents mystérieux.

    Au marché des sorcières,
    On vend de gros chats noirs
    À queue blanche, à l’œil bleu,
    Aux moustaches de feu
    Qui s’allument le soir,
    Et des chauves-souris
    S’agrippant aux cheveux
    Chaudrons ! Chauds, les chaudrons !
    Les plus vieux, les plus laids !
    Voyez mes prix !
    Qui n’a pas son balai ?
    .............

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires

  •  

    Des fantômes dans la cuisine

    C'est le bal des fantômes aujourd'hui.
    Quel tapage, dans notre cuisine.
    Quelle sauvagerie, quelle furie!!
    De partout ça tambourine.

    Écoute! Ça claque, ça crépite, ça crie !
    Jouent-ils aux quilles avec des crânes ??
    Il n'est pourtant pas encore minuit!
    Les marmites font un terrible vacarme.

    Peu à peu, ils cessent de s'agiter.
    Plus personne n'a envie de jouer.
    Des fantômes, je vous dévoile le secret:
    Il y a du pop-corn à grignoter !!!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  


     

    Bonjour à tous .
    Je vous souhaite un bon weekend .
    Passez aussi une bonne semaine .
    Prenez soin de vous .
    Avec toute mon amitié .
    Bisous du ♥

    Des fantômes dans la cuisine

    C'est le bal des fantômes aujourd'hui.
    Quel tapage, dans notre cuisine.
    Quelle sauvagerie, quelle furie!!
    De partout ça tambourine.

    Écoute! Ça claque, ça crépite, ça crie !
    Jouent-ils aux quilles avec des crânes ??
    Il n'est pourtant pas encore minuit!
    Les marmites font un terrible vacarme.

    Peu à peu, ils cessent de s'agiter.
    Plus personne n'a envie de jouer.
    Des fantômes, je vous dévoile le secret:
    Il y a du pop-corn à grignoter !!!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    10 commentaires
  • AUTOMNE 19

     

    AUTOMNE 19

    L’automne

    Salut ! bois couronnés d’un reste de verdure !
    Feuillages jaunissants sur les gazons épars !
    Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature
    Convient à la douleur et plaît à mes regards !

    Je suis d’un pas rêveur le sentier solitaire,
    J’aime à revoir encor, pour la dernière fois,
    Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière
    Perce à peine à mes pieds l’obscurité des bois !

    Oui, dans ces jours d’automne où la nature expire,
    A ses regards voilés, je trouve plus d’attraits,
    C’est l’adieu d’un ami, c’est le dernier sourire
    Des lèvres que la mort va fermer pour jamais !

    Ainsi, prêt à quitter l’horizon de la vie,
    Pleurant de mes longs jours l’espoir évanoui,
    Je me retourne encore, et d’un regard d’envie
    Je contemple ses biens dont je n’ai pas joui !

    Terre, soleil, vallons, belle et douce nature,
    Je vous dois une larme aux bords de mon tombeau ;
    L’air est si parfumé ! la lumière est si pure !
    Aux regards d’un mourant le soleil est si beau !

    Je voudrais maintenant vider jusqu’à la lie
    Ce calice mêlé de nectar et de fiel !
    Au fond de cette coupe où je buvais la vie,
    Peut-être restait-il une goutte de miel ?

    Peut-être l’avenir me gardait-il encore
    Un retour de bonheur dont l’espoir est perdu ?
    Peut-être dans la foule, une âme que j’ignore
    Aurait compris mon âme, et m’aurait répondu ? …

    La fleur tombe en livrant ses parfums au zéphire ;
    A la vie, au soleil, ce sont là ses adieux ;
    Moi, je meurs; et mon âme, au moment qu’elle expire,
    S’exhale comme un son triste et mélodieux.

    Alphonse de Lamartine, Méditations poétiques

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    9 commentaires
  • AUTOMNE 19

     

    AUTOMNE 19

    Bonjour à tous .
    Je vous souhaite un bon weekend .
    Le mauvais temps arrive et l'Automne avec !
    Passez aussi une bonne semaine .
    Prenez soin de vous .
    Avec toute mon amitié .
    Bisous du ♥

    AUTOMNE 19

    L’automne

    Salut ! bois couronnés d’un reste de verdure !
    Feuillages jaunissants sur les gazons épars !
    Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature
    Convient à la douleur et plaît à mes regards !

    Je suis d’un pas rêveur le sentier solitaire,
    J’aime à revoir encor, pour la dernière fois,
    Ce soleil pâlissant, dont la faible lumière
    Perce à peine à mes pieds l’obscurité des bois !

    Oui, dans ces jours d’automne où la nature expire,
    A ses regards voilés, je trouve plus d’attraits,
    C’est l’adieu d’un ami, c’est le dernier sourire
    Des lèvres que la mort va fermer pour jamais !

    Ainsi, prêt à quitter l’horizon de la vie,
    Pleurant de mes longs jours l’espoir évanoui,
    Je me retourne encore, et d’un regard d’envie
    Je contemple ses biens dont je n’ai pas joui !

    Terre, soleil, vallons, belle et douce nature,
    Je vous dois une larme aux bords de mon tombeau ;
    L’air est si parfumé ! la lumière est si pure !
    Aux regards d’un mourant le soleil est si beau !

    Je voudrais maintenant vider jusqu’à la lie
    Ce calice mêlé de nectar et de fiel !
    Au fond de cette coupe où je buvais la vie,
    Peut-être restait-il une goutte de miel ?

    Peut-être l’avenir me gardait-il encore
    Un retour de bonheur dont l’espoir est perdu ?
    Peut-être dans la foule, une âme que j’ignore
    Aurait compris mon âme, et m’aurait répondu ? …

    La fleur tombe en livrant ses parfums au zéphire ;
    A la vie, au soleil, ce sont là ses adieux ;
    Moi, je meurs; et mon âme, au moment qu’elle expire,
    S’exhale comme un son triste et mélodieux.

    Alphonse de Lamartine, Méditations poétiques

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    20 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires